×
Votre panier est vide
Comment aider les enfants à mieux vivre le rejet
4 juillet 2017 Sandra Lacombe

Comment aider les enfants à mieux vivre le rejet

Publié dans Gestion des émotions

L’une des situations les plus difficiles à vivre est sans aucun doute le rejet. Le sentiment de rejet nous attriste profondément, car il met en doute ce que nous sommes. Nous reposons notre estime de soi sur le regard d’autrui. C’est également vrai chez les enfants.

Il est facile que le rejet, qu’il provienne d’une amitié, de la famille, ou d’une situation quelconque, soit perçu comme une preuve que quelque chose n’est pas bien en eux. Il va sans dire, le rejet n’affecte pas leur être, mais leur ego. C’est pour cette raison qu’ils réagissent la plupart du temps comme une victime. Bien que les enfants vivent le rejet, leur identité demeure intacte. L’essence parfaite, le noyau de leur être ne changent ni en valeur ni en beauté. Et, c’est sur ces derniers points qu’il faut appuyer.

Le rejet fait mal lorsque nous l’intériorisons.

Quand les enfants intériorisent les actions et les comportements des autres envers eux, ils permettent aux autres de décider comment ils devraient se sentir et se comporter. De là, ils se mettent à croire qu’ils ne sont pas assez bien comme ils sont. Oui, il est possible qu’il y ait une raison au rejet, mais, ces raisons ne sont peut-être pas causées par nos enfants et ne veulent pas non plus dire que nos enfants en sont responsables. Souvent, ce qu’ils croient être vrai à propos du rejet, n’est même pas vrai du tout.

Lorsque l’on est rejeté, c’est que nous ne devrions pas nous retrouver dans cette situation, peu importe avec quelle ardeur nous le désirons. Sur le long terme, c’est souvent la meilleure chose qui devait se produire. Il y a, pour ainsi dire, quelque chose à apprendre de ceci.

Le rejet rend triste, et c’est normal. Mais, la différence entre les gens heureux et ceux qui sont misérables et amers sont ceux qui arrivent à ne pas intérioriser les situations de la vie et qui sont capables de créer un espace entre le sentiment et la situation. Ils arrivent à comprendre que la situation ne fait pas l’homme. Il vaut mieux voir le rejet comme une occasion de s’améliorer ou de croire que quelque chose de mieux nous attend dans le détour.


Montrez-leur le chemin de l’acceptation

  1. Compatissez avec eux et laissez les sentiments s’exprimer.
  2. Soyez attentifs et expliquez-leur que le rejet peut arriver à tout le monde. Expliquez que ce sentiment est désagréable, mais qu’il ne définit pas ce qu’ils sont.
  3. Démontrez-leur que le rejet ne veut pas dire qu’ils ne sont pas assez bien, mais que la situation demandait quelque chose de différent. Ce quelque chose de différent n’est peut-être pas ce qu’il y a de mieux pour eux.
  4. Apprenez-leur à résister à l’envie de mettre la faute sur les autres ou de montrer de la haine envers les autres dans ces situations difficiles.
  5. Cherchez à leur montrer que, bien que ça puisse paraître improbable sur le moment, le rejet peut être un ange qui prend soin de lui. La situation déplaisante a été mise sur sa route pour le diriger vers le bon chemin. Il veut nous montrer que l’on peut apprendre quelque chose de nouveau, s’améliorer ou comprendre des choses sur la vie qui nous seront utiles plus tard.

Comments (0)

Laisser un commentaire

QU’ALLEZ-VOUS FAIRE POUR DEVENIR CE QUE VOUS VOULEZ

VISITEZ MOI ULTIME!